Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog

Articles avec #cap tag

Bilan 2016

3 Janvier 2017 , Rédigé par Valérie Publié dans #cap

Comme tous les ans c'est l'heure du bilan des courses 2016 ! Cette année deux gros objectifs, en février et en novembre, un trail de 26km et ... un marathon. Challenges réussis avec quelques apprentissages au passage, le premier ayant un peu servi le deuxième...

La surprise de fin d'année, c'est le nombre de km que j'ai parcouru ! 1 semaine avant la fin d'année je suis juste en dessous des 1500km donc un petit coup de boost la dernière semaine et hop ! la barre est dépassée ! (1290km en 2015)

Il va être difficile de faire beaucoup mieux l'année prochaine ...

Les stats runkeeper

Les stats runkeeper

Les résultats des courses 2016, avec un RP sur le 10km de Cognac et une coupe pour la 1ère place de ma catégorie au trail nocturne Sur les traces des derniers loups ;)

2016DATETEMPS REELCOURSETYPE
trail abbay celle sur belle31/01/2016 9h00:50:327,5 kmtrail
Val d'Egray28/02/2016 9h03:17:3226 kmtrail
Les filles de l'eau05/03/1600:37:147 kmroute
Les foulées de l'assurance20/03/1600:54:1510 kmroute
Les boucles d'Usseau03/04/2014 9h3000:56:0510 kmroute
Trail du canal de Rompsay01/05/1601:20:0011 kmtrail
Sarabande de La Rochelle14/05/1601:01:1410 kmroute
Le raidillon du val d'autize29/05/1602:52:1323 kmtrail
castle race oléron23/07/16  obstacle
Sur les traces du dernier loup 10/09/1601:01:589 kmtrail
La coulée verte15/10/1602:05:5721 kmroute
Marathon Cognac12/11/1600:56:4210,7 kmroute
Marathon La Rochelle27/11/1604:21:0742,195 kmroute
Paleotrail17/12/1601:52:4815 kmtrail
La corrida internationale de magné 31/12/1601:07:3710 kmroute

Il y a quelques courses récurrentes, mais des nouvelles aussi, comme le trail du Canal de Rompsay qui me tenait à coeur car j'ai habité quelques années à Rompsay, le 10km du marathon de Cognac, le paleotrail : superbe course mais très très froide :) et bien sûr : THE marathon de La Rochelle !!

Un kiff énorme sur cette course, je suis arrivée reposée, ressourcée, et en forme. Et j'ai profité un maximum de ces 42.195km. C'était une étape, je voulais voir si je pouvais tenir cette distance à plat, maintenant l'objectif et de le faire en trail !

 

Les courses 2016 en photos avec mes compagnons de courses toujours au rendez-vous ! merci à eux pour m'avoir accompagné et soutenu !

Les courses 2016 en photos avec mes compagnons de courses toujours au rendez-vous ! merci à eux pour m'avoir accompagné et soutenu !

Déjà quelques courses au programme pour cette année 2017, de nouvelles courses et des revanches à prendre :)

Au revoir 2016 et bienvenue à 2017 : en route pour de nouvelles aventures !! Tous à vos runnings ;)

Lire la suite

Je suis marathonienne

4 Décembre 2016 , Rédigé par Valérie Publié dans #cap

Désolée de vous spoiler la fin, mais je crois que je l'ai assez répété déjà :) Voilà un compte-rendu de mon premier marathon, j'ai pris le temps pour ne rien oublier.

Avant l'été j'ai décidé de m'inscrire à un marathon. Il était temps d'affronter la distance mythique et d'allonger les distances encore plus, pour voir si mon corps pouvait tenir, si je pouvais tenir.
Entre Jarnac et La Rochelle j'ai suivi les conseils avisés de mes amis de l'AMCF, et j'ai choisi LR, plus plat, plus près des amis et de la famille et sur un terrain connu. La lecture d'un article dans Jogging pour elles, a fini de me convaincre (oui je crois aux signes !), quand la rédactrice commence à parler du marathon de La Rochelle en exemple des courses à ne pas choisir si on n'aime pas le froid ... et moi j'aime bien le froid :)

Pour la prépa, je choisis un plan tout fait, que j'adapte en fonction du temps de course que je pense pouvoir tenir, pour avoir des sorties différentes le plus souvent possible, et pour avoir les sorties que j'aime (la pyramide par exemple). Avec 2 semaines de repos incluses dans le plan. Et dernier conseil de l'ostéo que je mets dans un coin de ma tête : après le marathon 1 semaine de repos !

15 semaines de préparation, un trail nocturne, un semi marathon et un 10km, une pharyngite, puis des tonnes de conseils glanés ici et là sur la nutrition et enfin le grand jour arrive...

Dopée au magnésium (St Yorre et spiruline toute la dernière semaine), aux vitamines, aux sucres lents (pâtes, riz, polenta, poulet et poisson pour la dernière semaine) me voilà fin prête. Le départ de la course est à 9h donc debout 6h pour le petit déjeuner : thé, craquotte au beurre et ... des pâtes :)

Avant le départ
Avant le départ

Avant le départ

C'est parti, la météo n'a pas menti et le temps annoncé est au beau fixe, on part avec Julien pour LR décidés à trouver une place pas trop loin du centre, c'est chose faite ! (Quelques participations aux filles de La Rochelle, ça sert !). Un dernier tour aux toilettes et je rejoins la ligne devant l'Encan. Je suis entourée de duo, ils ne vont courir "qu'un" semi et me souhaitent bon courage :) Il fait beau mais froid, 30min dans le sas, serrés les uns contre les autres on se réchauffe ! Allez cette fois c'est parti, la musique nous accompagne sur le départ, et les encouragements du public, c'est de la folie ce monde ! Enfin on y est ! Une ambiance de dingue pour ce premier passage sur le port de La Rochelle. J'ai sur moi la réserve d'eau, du pain d'épices, 3 gels et 2 pâtes de fruits (au coing faites par ma maman !) pour la fin et la faim :)

Les encouragements de RUC et mes parents
Les encouragements de RUC et mes parents
Les encouragements de RUC et mes parents

Les encouragements de RUC et mes parents

Je vois Julien un peu partout sur la course, et ça booste vraiment. Mes parents, les amis, les Catherine(s), JC, et des collègues retrouvés soit sur la course soit parmi les supporters, ça fait du bien d'avoir ce monde qui m'encourage ! Les premiers km, je les gère tranquillement, je ne me presse pas pour prendre le rythme de 10km/h, je profite de la foule, de l'ambiance. Sur les 10 premiers km, c'est l'échauffement, mes jambes sont un peu raides, je me dis que c'est le froid qui doit faire ça, et je ne m'inquiète pas ... toute façon ce serait trop tôt (ou trop tard !) pour se poser des questions !!

Au bout des 10 premiers km je commence à manger un peu de pain d'épice, et ensuite tous les 5 km, soit des morceaux de bananes au ravitaillement, soit du pain d'épice. Un peu avant la fin du premier semi, je rattrape 2 jeunes filles qui étaient à côté de moi dans le sas de départ, 2 duo, elles gèrent bien la fin mais ça tire quand même un peu, finalement je garde mon rythme et je pars devant en me disant .... "d'habitude c'est bientôt la fin pour moi, je m'arrête au semi, mais là ... il faut refaire encore cette distance !!!".

Je suis marathonienne
Je suis marathonienne
Je suis marathonienne

Plusieurs fois pendant la course, je me dis "j'y suis, ça y est, ça passe !" et je souris bêtement toute seule. Un peu d'émotion me monte dans la gorge, mais je me retiens je me secoue et me dis "non ! les larmes ce sera uniquement après la ligne d'arrivée ! on faiblit pas !". Après je pense à Aurélie (qui se reconnaîtra), je ne penserai pas au boulot, ça non ! mais je pense à elle et je vais tout défoncer !!!

J'essaie d'être à l'écoute de mon corps, un peu de mal à la tête avec le soleil qui cogne et peut-être mon bandeau qui me serre un peu la tête, donc hop, je l'enlève, toute façon il ne fait pas froid et il est déjà bien trempé ;) Je bois bien sûr aussi, quelques gorgées toutes les 20min, je crois même un peu plus vers la fin.

A l'arrivée au port, on entend les commentaires des suiveurs de la tête de course, en moto. On a juste l'impression d'être sur le tour de France ! c'est énorme, je n'en perds pas une miette :)

Avant d'aller aux minimes (si mes souvenirs sont bons) je croise Catherine qui court une petite distance avec moi. Sa présence me booste aussi, on papote un peu comme dans nos petites sorties ;) Et JC nous canarde de photos ! très belles d'ailleurs ;)

Les photos de JC
Les photos de JC
Les photos de JC
Les photos de JC

Les photos de JC

Avant la fin du semi, je me fais doubler par le premier, il va finir le marathon en même temps que je finis mon premier semi :) Et c'est son premier marathon... encore une fois grâce aux commentaires dans les micros, on peut participer à l'arrivée de la course, c'est top !

Après le passage au semi, je discute avec une Florence (on la voit en rose sur les photos ci-dessus), qui fait également son premier marathon. Un second relai de duo nous dit qu'on a une bonne allure et on reste un peu ensemble avant de le perdre. Nous passons quelques choses comme 18 km ensemble à parler de tout et de rien, de course à pied, d'autres sports, de notre vie de maman ... Sur les 10 derniers km, j'ai les jambes qui tirent pas mal, mais elle me dit "c'est tout dans la tête", me parle de son cours de Yoga et de ce qu'elle y apprend. Dès qu'elle me demande si ça va, comment je suis, c'est tout juste si elle me laisse répondre en me disant c'est tout dans la tête ! alors oui, je fais abstraction de mes jambes qui courent toujours sans trop savoir ce qu'elles font, des briques qui me servent de pieds, et je continue. On double pas mal de gens, on taquine les gars qui marchent et papotent presque plus que nous :) Je tape pas mal d'épaules des personnes qui marchent ou s'arrêtent.

 

Je suis marathonienne

Le dernier tour dans les minimes est un peu dur et je vais perdre Florence à ce moment là, je la laisse partir devant, et je garde mon rythme. Je me doutais qu'elle en avait encore sous la semelle et je lui avais déjà dit plusieurs fois de ne pas m'attendre :) Donc voilà je continue mon bonhomme de chemin, toutes ces routes je les ai pris tant de fois quand j'habitais à La Rochelle, en vélo, en roller, à pied, en bus, ça fait du bien de les reprendre ! de revoir le parc de la Porte Royale, que de souvenirs... Avant de sortir des minimes, je tape l'épaule d'un jeune barbu qui marchait et je vois dans son ombre qu'il repart alors je l'encourage et le félicite. Il s'est accroché, et on a discuté un peu, et à mon tour, je lui ai dis que c'était tout dans la tête :) , l'arrivée n'était pas loin ! et nous sommes allés jusqu'au bout tous les deux.

Bon maintenant forcément, je peux plus m'arrêter ... je peux pas taper des épaules, entraîner les gens et finalement dire "j'en peux plus, je m'arrête un peu, allez y !" donc y a plus qu'à s'accrocher ... mais dis donc à la sortie des minimes, on se dit qu'il est loin le port !!! et à l'entrée dans le port .... c'est loin la place St Jean d'Acre !!! bon allez on lâche pas, il est temps d'avaler les pâtes de fruits de maman .... Je repense aux plats qu'elle a préparés pour le midi, et qu'elle m'a montrés pour me donner l'eau à la bouche .... c'est ça aussi les encouragements !! c'est la carotte qui nous attend au bout de tous ces efforts :)

ça pique un peu ces derniers mètres !!
ça pique un peu ces derniers mètres !!
ça pique un peu ces derniers mètres !!

ça pique un peu ces derniers mètres !!

Le passage au dernier km est fait, on lâche rien, je retrouve Cath qui m'accompagne dans les derniers 500m c'est que du bonheur, ce monde, ces encouragements, j'arrive à accélérer pour finir en beauté comme j'aime le faire ! c'est tout bon !! j'ai fini mon premier marathon dans un temps plus qu'honorable à mon avis et un rythme bien gardé. Les conditions étaient idéales, beau temps, pas trop chaud pas trop frais, un peu de vent, mais j'ai suivi les conseils de mon président de l'AMCF en me cachant derrière les groupes ou les grands coureurs. Finalement je n'ai pas vu de mur comme on en parle souvent sur les marathons. Tout était réuni pour atteindre mon objectif.

Alors des larmes à l'arrivée ? non même pas, trop de bonheur et de joie ! vous allez dire que j'en fais trop, oui peut-être ... mais j'avais mal aux joues d'avoir souri toute cette course ! trop heureuse ! par contre le ptit jeune barbu m'est tombé dans les bras et s'est mis à pleurer :)

Que de souvenirs sur cette course :) et moi qui disait que je ne ferai jamais de marathon ... alors d'autres marathons ? je ne sais pas, mais du long ça oui ! puisque mon corps a plutôt bien encaissé, pas de bobos, des courbatures quelques jours mais bien passées, alors ... faudra remettre ça ! mais surement en trail :)

La photo finish avec Greg qui m'a bien aidé pendant les entraînements et qui est arrivé un ptit quart d'heure avant moi !

la belle médaille !! la prochaine on la fait avec toi Cath !!
la belle médaille !! la prochaine on la fait avec toi Cath !!

la belle médaille !! la prochaine on la fait avec toi Cath !!

Lire la suite

Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones

8 Février 2016 , Rédigé par Valérie Publié dans #cap

Je profite d'avoir une petite malade à la maison pour revenir sur les 2 dernières courses des week-end passés. Ma première course de l'année fut le trail de l'abbaye de Celle sur Belle, superbe cadre pour cette promenade dans les bois. Seul hic, la pluie qui avait rendu le parcours quelque peu glissant !

Cette course complétait mon entraînement de la semaine en remplaçant la sortie de fractionnés. Juste 8km (voir même 7,5) mais qui m'ont bien fait travailler ! Pas de repos dans les côtes, un peu de saut de haie (ou de tronc d'arbres) et un cours de glissade excellent ! Pas de chute heureusement, quoi qu'un petit bain de boue ne m'aurait pas fait de mal assurément :)

Un finish à fond pour utiliser toutes les forces restantes ! Allez quelques photos ...

Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones

Après l'effort le réconfort ! c'est la première fois que je mange du camembert après une course :) mais pourquoi pas... Merci à Anaïs pour les photos ;) bravo à Greg pour sa belle course (reste à boucler les 28km de la prochaine maintenant !), bravo à Cath et JC pour avoir affronter les côtes et les pentes glissantes avec brio !

Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones

Je suis maintenant à mi-chemin de l'entraînement pour le trail du Val d'Egray et ses 26km dans la forêt, la boue, la flotte ... Le trail de l'abbaye m'a rappelé qu'il ne fallait pas délaisser trop longtemps le renforcement musculaire ! donc on s'y remet : abdo, gainage et fente surtout pour être d'attaque dans les côtes :)

Mais j'avoue que j'ai eu un peu mal aux jambes cette semaine ! après le trail c'était les mollets et en fin de semaine c'était les cuisses (entraînement en côte + fractionné long)... un peu de repos ce week-end ne fait pas de mal ...

Pour ça un petit 5km avec les copains sur un thème : Game Of Throne !

Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones

Je reviens sur le principe de la course : l'inscription couvre la fabrication d'une médaille et le reste est entièrement remis à Médecin Sans Frontière ! Il suffit d'imprimer son dossard et de parcourir les 5km dans le mois de février (quoi qu'aucune vérification n'est faite). Les déguisements sur le thème sont évidemment encouragés mais non obligatoire, un petit challenge supplémentaire récompensera le plus beau costume...

Allez, courir sur un thème c'est bien, mais déguisé c'est mieux ! Je me lance donc dans la confection d'une robe qui m'avait l'air pratique pour courir, celle de Daenerys Targaryen. Bien sûr j'aurai pu l'acheter .... mais ça fait moins de challenge ;)

J'expliquerai dans un autre post comment j'ai fait ce costume et celui de la mère noël ...

Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones

Nous étions deux amis dans le coin à être inscrit pour cette course et donc nous nous sommes retrouvés pour courir ensemble dans les bois et faire quelques scènes de la série. Maude nous a guidé dans Granzay-Gript et nous a pris en photo. Les 5 km c'était vraiment pour le fun ! J'ai eu peur de la pluie .... mais nous avons eu un superbe soleil ! heureusement car un vent froid soufflait très fort !

Le costume de Philippe était parfait en gardien de la nuit. Entièrement dans la peau du personnage avec la cape au vent, et les couches de vêtements pour ne pas avoir froid.

Voilà quelques photos de la course...

Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones

Quelques poses à la fin de la course et les médailles !

Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones

Et enfin ... quelques photos montages ;) on s'y croirait non ?

Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones
Trail de l'abbaye de Celle sur Belle et Course de Game of Thrones

Prochaine course sur le thème d'Harry Potter .... à vos baguettes !!!

Lire la suite

Bilan running de l'année 2015

28 Décembre 2015 , Rédigé par Valérie Publié dans #cap

Bientôt le réveillon, je voulais revenir sur cette année 2015 qui a été particulière pour moi. Beaucoup de kilomètres parcourus, le double de l'année 2014 : 1290 km donc challenge relevé pour cette année (je m'étais fixé plus de 600km...) ! Mais c'était aussi pour moi l'année d’événements particuliers :

  • Un entraînement en équipe avec un super coach Patrice Bruneteau, où j'ai appris techniquement et rencontré des filles supers que je retrouve sur les courses et au quotidien car nous nous soutenons toujours, même après la fin de cette aventure que nous avons vécu ensemble. Ce fût un réel moment de partage, de soutien, de boost !

  • Une longue sortie trail de 23km, il m'a fallu 3h pour le boucler, mais la photo de mon arrivée est je crois la plus belle photo de toutes mes courses, ça en dit long sur mon état d'esprit à l'arrivée. Oui j'ai bataillé, crapahuté, pesté contre ces côtes qui ont duré jusqu'à la fin, mais ce que ça fait du bien de passer la ligne d'arrivée !

  • Une première chute, sur ce même trail qui décidément laissera des traces, mon genou s'en souviendra vu qu'il garde une belle cicatrice ! Chuter après 2km de course quand il en reste 19, c'est vrai que c'était pas de chance, mais j'ai bien tenu quand même ;)

  • De nouvelles expériences avec la Castle Race à Oléron, pas seulement une course, mais aussi un enchaînement d'obstacle à passer pour arriver jusqu'au bout de cette épreuve, et le trail Sur la trace du dernier loup à Aigonnay, de supers sensations pour cette course nocturne !

  • Enfin un temps acceptable sur semi-marathon ! Pour mon 4e semi je frôle les 2h et je gagne 22min sur l'année dernière. J'ai donc maintenant un temps acceptable, il va falloir augmenter un peu la distance maintenant …

  • Un déguisement pour les corridas de fin d'année ! Tous les ans je suis toujours malade pour celle de La Crèche mais cette année pas de soucis, le déguisement était même presque prêt. Après les dernières décorations, il est enfin terminé pour celle de Magné (même s'il mérite quelques raccords).

Bilan running de l'année 2015
Retour en images sur les courses de l'année 2015... toujours avec le sourire, alors l'année prochaine faudra monter un peu le niveau !!
Retour en images sur les courses de l'année 2015... toujours avec le sourire, alors l'année prochaine faudra monter un peu le niveau !!

Retour en images sur les courses de l'année 2015... toujours avec le sourire, alors l'année prochaine faudra monter un peu le niveau !!

Une belle année, j'espère que la prochaine me réservera de belles surprises et des nouvelles courses :) J'ai quelques courses en tête, je vous dévoilerai ça au cours de l'année ... Premier gros rendez-vous le 28 février pour le trail du Val d'Egray et 26 km ! A la rentrée, j'attaque la préparation. J'espère allonger les distances cette année.

Je vous souhaite à tous une bonne année ! Merci de me suivre ;) Je vous laisse sur cette photo de la dernière course de l'année à la Corrida de Magné.

Et je fais un gros bisous à Catherine qui a relevé pas mal de challenges et m'a suivi dans mes courses folles cette année :)

Bilan running de l'année 2015
Lire la suite

La coulée verte 2015

26 Octobre 2015 , Rédigé par Valérie Publié dans #cap

Il est temps de revenir sur la coulée verte 2015, le semi-marathon rendez-vous incontournable de tous les niortais, coureurs confirmés, débutants, touristes ou passionnés, ils étaient tous là.

Sur le 8km pour les plus rapides ou les plus tranquilles, ou sur les 21kms comme moi.

La préparation a commencé fin août, avec un plan qui alterne travail sur piste et course nature avec des périodes d'accélération. Je l'ai un peu adaptée en fonction des courses de ce début d'année scolaire. Un plan qui monte en puissance pour finir sur des entraînements de 3000m autour de la piste ! Pour le mener à bien, j'ai pu faire confiance à mes amis : Catherine et Grégory pour les plus réguliers, et Laurianne, Angélique et Roxanna qui sont venues partager quelques tours de piste et des sorties nature avec nous.

Le 18 octobre il est temps de voir si l'entraînement va payer. Depuis 2 jours le stress monte, est-ce que je me suis assez entraînée ? Oui ça je pense que c'est bon (230 kms juste sur septembre et octobre). Est-ce que je ne serai pas malade le jour de la course ? je fais attention à ce que je mange et à ne pas attraper froid. Est-ce que j'aurai assez d'énergie ? Je mange sans me limiter, en mangeant de la viande, des légumes et pas mal de féculents, du sucre, du gras... Il faudra de l'énergie pour le jour de la course ! Plus qu'à boire assez d'eau pour ne pas se déshydrater pendant la course...

La coulée verte 2015
La coulée verte 2015
La coulée verte 2015

Allez c'est l'heure du départ ! Très excitée d'en découdre ;) Je pars avec Greg, normalement on va courir au même rythme. Rapide au départ, 5'20 au km, c'était pas vraiment prévu comme ça ! Mes jambes courent bien, le rythme me va... On retrouve vite le petit marathonien Jérôme avec qui on court quelques km avant qu'il ne s'échappe devant. J'essaie de calmer un peu le rythme sinon j'ai peur de ne pas tenir sur la fin. La foule pour nous encourager est dense ! Et retrouver tous les amis au long de la course fait un bien fou au moral et donne un courage de dingue ! Je commence à m'habituer au parcours et je le trouve moins "longuet" que d'habitude ;) Je retrouve chaque endroit où les 3 dernières années j'ai flanché mais cette fois-ci je tiens bon !

On croise Doc de "retour vers le futur" avant la fin de la première boucle ! C'est sympa de papoter un peu avec lui ;) J'ai réussi à faire une photo à l'arrivée avec lui.

La coulée verte 2015

Je chope un morceau de banane à chaque ravito, et j'ai mon camelbak pour boire quelques gorgées d'eau tous les 2kms. Sur la deuxième partie j'ai les jambes plus lourdes, le rythme a un peu réduit mais il est toujours en dessous des 6' au km donc c'est bon signe.

La coulée verte 2015
La coulée verte 2015
La coulée verte 2015
La coulée verte 2015

Sur les derniers km je me dis même qu'il serait possible de passer sous les 2h ! Mais je préfère ne pas user toutes mes forces tout de suite .... Greg veut commencer à accélérer sur les deux derniers kms, mais je connais bien la fin de cette course et le tour du CAC est terrible... Je préfère attendre d'avoir passé le dernier pont. En redescendant le quai de la préfecture, la foulée commence à s'agrandir, les derniers encouragements sont là avec Emmanuelle, mes parents avec mes enfants, Lauriane, Roxana et pleins d'autres ! Alors je fonce en remontant le long du marché et je double quelques coureurs, bon du coup la dernière ligne droite avant l'arrivée : plus de jus ! Mais je tire, la ligne n'est plus loin, il ne faut plus réfléchir et foncer !!! 2 h 1 min et 42 secondes au temps réel, je suis trop contente de moi :) A peine quelques minutes après moi Catherine passe la ligne aussi, une super victoire ! Ca y est on est prêtes pour taquiner les 2h sur le semi :) moi qui ne gagnait qu'1 min tous les ans... cette année j'en ai gagné 22 d'un coup !

Et toutes ces belles photos en souvenirs ;)

Allez l'année prochaine on sera encore là, mais il y aura sûrement d'autres longues courses d'ici là...

Je reviens sur la présence forte du groupe Macif cette année à la course. Deux belles photos de groupe pour en retrouver quelques uns. Nous étions plus d'une centaine ! Bravo à vous tous d'avoir partagé l'aventure avec nous et d'avoir relevé le challenge !

A bientôt ;)

La coulée verte 2015
La coulée verte 2015
Lire la suite

Sur les traces du dernier loup ... Trail à Aigonnay

14 Septembre 2015 , Rédigé par Valérie Publié dans #cap

Première édition sur ce trail nocturne tant attendu car ça fait quelques temps (années ?) que je cherchais une course nocturne dans la région. J'ai adoré l'affiche de ce trail que j'ai grandement partagée sur les réseaux sociaux et j'ai réussi à monter une petite meute de loups pour l'occasion. En pleine préparation pour le semi-marathon de Niort, ce petit trail nous a bien dérouillé les guiboles !

Sur les traces du dernier loup ... Trail à Aigonnay

Dans l'équipe Greg a fait quelques entraînements pour le semi avec moi donc il est bien échauffé (comprendre crevé des précédentes sorties !), Catherine se remet doucement d'un dos en compote, et JC est prêt à avaler des tonnes de kilomètres !

Pour l'occasion, j'ai commandé des oreilles de loup pour toute l'équipe :) Et oui on a joué à fond le thème ! Le temps de nous préparer et nous voilà sur la ligne de départ ... oui la ligne car nous sommes arrivés en dernier mais les coureurs étaient du mauvais côté de la ligne donc hop tout le monde avance d'un cran et on se retrouve devant ! Le chrono est en marche, les frontales en place, prêt ... partez !

Départ à 20h30, la nuit n'est pas encore là, mais il va vite faire sombre.

ahouuuuuuuuuuu

ahouuuuuuuuuuu

Alors le trail, c'est que du bonheur, on traverse des petites rivières (une seule sur celui-ci), on prend des chemins qui grimpent ou qui dégringolent, on traverse des champs sans trop savoir où est le sentier que l'on suit, on saute de pierre en pierre, on évite les ronces et autres branches, on joue avec les cailloux pour ne pas chuter .... maintenant vous me mettez ça de nuit à la frontale, et vous obtenez le trail d'Aigonnay !

Dommage je ne pense pas qu'il y aura trop de photos, si jamais quelques unes sont postées sur le site j'essaierai d'en récupérer.

Nous sommes partis sur un bon train, un peu trop vite je pense, et vers le 3e km on a perdu Catherine quelques pas derrière nous, mais dans le noir ... c'est moins facile ! JC est parti à son secours (oui j'ai réussi à ameuter quelques loups avec moi, on va pas les abandonner dans le noir !), et on a continué divisé en deux. J'ai bien travaillé dans la montagne cet été, alors ce trail ne me fait pas peur ! Les cailloux nous ralentissent un peu quand même, et la dernière côte aussi, mais on tient le coup. Beaucoup de chemins mono-trace aussi, tous à la file indienne ;)

Quelques cris de loup retentissent dans la nuit pour réveiller les habitants du coin qui ne seraient pas au courant qu'on passe par là ;) Et hop déjà la ligne d'arrivée ! 8,600km moi ça me va, et hop un petit sprint pour l'arrivée ! Mouss m'annonce 5e féminine (sur 24) ;) ça fait plaisir ! temps officiel 53'06

Catherine et JC arrivent pas loin derrière, Catherine est 8e féminine ;) temps officiel 57'40 et 57'46

Catherine trop chaud, mais JC près à faire 4 km de plus !

Sur les traces du dernier loup ... Trail à Aigonnay

Après s'être changé un peu on reste au chaud dans la salle du ravitaillement, par curiosité un petit coup d'oeil sur les résultats qui m'annoncent 3e de ma catégorie !! Youhou !! 2 courses de suite avec un podium ! Cath est 4e de sa catégorie .... mais après une longue attente (et oui il fallait attendre l'arrivée du 20km (l'année prochaine on fera celui là comme ça, ça sera moins long !) ... je monte sur la 2e marche (la 1ère étant également dans le trio de tête de la course, elle ne compte pas, pas de cumul podium) et Catherine aussi ! On est trop contente toutes les deux et on repart avec nos coupes, et même un bouquet pour moi puisque j'étais toute seule sur le podium :p

Les stars !
Les stars !
Les stars !

Les stars !

Voilà, on a passé une excellente soirée, une belle découverte que ce trail de nuit ! A refaire absolument :)

Prochain RDV sur le trail des vignes des lents de Granzay ce week-end ... pour 15km cette fois, mais de jour ! Je serai toute seule, donc je prendrais sûrement plus mon temps ...

Lire la suite

Les foulées de l'Angélique à Bessines

13 Septembre 2015 , Rédigé par Valérie Publié dans #cap

En cet fin d'été, j'avais décidé de retrouver mes amis sur les foulées de l'Angélique ! Au final ils ont pris le départ du 5km et moi du 10km ;) Nous voilà bien réparti sur les deux courses qui ne compteront au final pas beaucoup de participants, 45 sur le 5km et 123 sur le 10km.

Il fait très chaud en ce 30 août où le départ est donné à 10h du matin. Je connais l'endroit car je m'entraîne beaucoup par ici sur ma pause déjeuner pendant toute l'année. Les côtes, les chemins, j'arrive à grappiller quelques secondes pendant la 1ère descente avec mes foulées de géant ;) Mais après ça se gâte, une fois passé le ravitaillement, un peu avant les 5km, il faut attaquer "la côte" de Bessines, mais je ne lâche pas, je la connais et j'en ai fait des pires dans la montagne cet été !

Une fois passée cette difficulté, ce sont les lignes droites au soleil qui vont être difficile, heureusement pas mal de chemins et pas trop de bitume. J'accélère au soleil pour ralentir un peu à l'ombre. Le vent se lève et nous rafraîchit un peu mais ... il est contre nous évidemment sinon ça ne serait pas drôle ! J'entend l'animation à l'arrivée au loin, mais je sens que je ne suis pas encore au 10e km .... Dans ma tête j'espère ne pas avoir à faire un tour de stade supplémentaire, mais je me doute bien que ce sera sûrement le cas ... J'ai un gros coup de mou avant l'arrivée, pas de ravitaillement en sucre (il n'y avait que des abricots secs, et n'ayant jamais goûté, j'ai préféré ne pas tester ...) et ça me manque pour finir la course. Heureusement j'ai une équipe de folie qui m'attend à l'arrivée du stade avec la famille Tutu et ses amis ! Stan va faire le tour de stade avec moi pour m'encourager et me permettre de ne pas flancher quelques mètres avant l'arrivée :)

Résultat 10km bouclés en 57'28 ! Un beau temps qui me donnera la 3e place sénior féminine ! Je commence l'année avec un podium plutôt sympathique :) ça fait plaisir ! La 1ère et la 2ème étant absente j'ai même pu choisir mon prix, je n'ai pas volé la coupe de la 1ère j'ai juste pris la bouteille de bière ;) Et pour la première fois j'ai été tiré au sort et gagné un t-shirt de course d'hiver, bref j'ai bien fais de me lever tôt en ce dernier dimanche d'été !

(sur les photos on voit bien que j'ai du mal quand même ...)

Les foulées de l'Angélique à Bessines
Les foulées de l'Angélique à Bessines
Les foulées de l'Angélique à Bessines
Les foulées de l'Angélique à Bessines
Lire la suite

10 km du Maraisthon à Coulon

13 Septembre 2015 , Rédigé par Valérie Publié dans #cap

J'ai un peu de retard, je reviens sur les deux courses de l'été, avant de vous faire un billet sur la course nocturne que j'ai couru hier soir.

Pour commencer le 21 juin dernier, certains fêtaient l'été, d'autre la musique, moi j'ai couru mon premier 10 km du maraisthon à Coulon, ville emblématique de notre marais poitevins. L'organisation est au top, et c'était notre rendez-vous après le coaching de préparation de la sarabande. On s'est retrouvé avec quelques filles du coaching et surtout on a retrouvé notre coach qui reprenait la compétition.

Le mois de juin étant plutôt chaotique côté entraînement du fait des préparations de spectacle de danse, de fête des écoles et autre réunions de fin d'année, je décide de partir tranquille avec Catherine et Lauriane qui ont fait un gros fractionné la veille.

Après le raidillon du Val d'Autize, le terrain est carrément plat et je sens les bénéfices des courses avec dénivelés. Je ne souffre pas trop de la chaleur qui est pourtant bien là et je finis par perdre de vue mes collègues un peu avant le ravitaillement, où je retrouve Serge, le président de l'AMCF, qui me file un petit mot d'encouragement avant que je reparte.

Le petit bout de banane que j'ai mangé va me donner un peu de peps pour finir la course. Je continue à remonter pas mal de monde et j'ai un bon rythme. Je sens l'arrivée proche et je continue à accélérer, et là je vois mon coach qui arrive, en pleine forme ! Il va m'encourager et me tirer jusqu'à la fin de la course, me permettant de sortir mes dernières forces !

Je termine en 56'14, à 1'20 de mon meilleur temps sur cette distance, donc plutôt contente de moi pour cette course partie "à la cool" :)

On finit la course autour d'un petit déjeuner bien sympathique avec les copains. Et on a retrouvé notre coach pour la photo finale ;)

Pour revenir sur la course en elle-même, le cadre est superbe mais c'est dommage qu'on court beaucoup sur le bitume alors qu'il y a plein de chemins alentour.

10 km du Maraisthon à Coulon
10 km du Maraisthon à Coulon
10 km du Maraisthon à Coulon
Lire la suite

Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron

5 Juillet 2015 , Rédigé par Valérie Publié dans #cap

Ce dimanche matin départ pour l'île d'Oléron, l'équipe est inscrite, les costumes sont prêts. L'équipe c'est Catherine ma collègue et amie de course ainsi que sa famille, et Christophe avec qui j'ai déjà partagé un semi-marathon 12-14. Nous sommes les "mêmes pas peur !" parce que pour faire une course d'obstacles sur Oléron, il faut prendre son courage à deux mains et filer tout droit ! Le déguisement un peu improvisé vise à nous donner la niak, c'est Rambo qui sera notre modèle !

Christophe nous rejoint juste avant l'échauffement, mais il sera là pour le coup de lance à incendie du départ ;)

Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron

La course compte 500 participants, une surprise pour les organisateurs qui avaient prévu entre 200 et 300 personnes. D'où la clôture quelques jours avant la course de peur de ne pas avoir le temps de passer tout le monde avant la marée montante. Au final il y aurait eu le temps mais bon ...

Donc 9 départs, nous partons à 12h alors que "Les apprentis Dothraki" Greg (mon ptit collègue) et Amos partent à 12h40.

Petit échauffement avant le départ ... Toute la team est à fond !

Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron

Le départ est donné, donc après un passage sous la lance à incendie pour donner le ton ! Julien est à son poste (en plein soleil le pauvre ...) pour nous prendre en photo sur le passage le plus "spectaculaire" du pont ;) Et j'ai l'appareil photo résistant aux chocs et à l'eau pour couvrir l’événement au cœur de la course.

Le début est tranquille, une petite côte pour monter dans la citadelle, en sautant quelques pneus, puis sur les remparts ... puis il faut redescendre un mur de 3m en sautant sur un gros tapis !

Après le passage sur le pont, promenade dans l'herbe ... et sur la paille ! une dizaine de barrières de paille à grimper, sûrement l'obstacle le plus fatiguant d'ailleurs... après avoir descendu un plan d'herbe inclinée à 90% ... on redescend près de Julien avant de rejoindre le dessous du pont ...

Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron

Premier passage obligé par l'eau ;) après on est reparti ! "Même pas peur même pas mouillé !!"

Un peu de course quand même, sur les bords de mer, dans le sable "sec" avec crapahutage sous un filet, et hop un passage dans un toboggan.... cette fois-ci on sera un peu plus mouillé ! il sera préférable de continuer en nageant pour aller plus vite ;)

Et voilà le deuxième ravitaillement bienvenue celui-là ! pas comme le premier qui était là un peu trop tôt.

Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron

Nouveau passage dans l'eau, mais cette fois avec deux plate-forme à passer au cours du chemin. Tout le monde s'entraide, que ce soit au sein d'une même équipe ou avec les membres des autres équipes. C'est super ;) Toujours une super ambiance, les organisateurs qui encadrent chaque obstacle sont également au top !

Et l'équipe des "Mêmes pas peur" reste soudée ! On retourne vers le départ pour finir la première boucle en passant près des cabanes colorées des pêcheurs. Après ça, nous attend le plus bénéfique des obstacles ... le bain de boue !

Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron

Donc forcément au deuxième passage sur le pont ... on est un peu plus sale :)

Le deuxième tour va se faire finger in the nose !! on est super motivé et on finira cette course ensemble :) Les bains successifs vont nous aider à nous nettoyer un peu ... et oui ça a du bon quand même !!

Surtout que l'eau était super bonne donc on est bien resté dans l'eau pour en profiter ;)

Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron

Un bain d'eau douce nous attend juste avant l'arrivée. Et nous voilà, les winners qui franchissent la ligne !

Bon à l'arrivée c'est un peu froid, pas d'accueil de la course, limite on se demande si c'est vraiment la fin ... On trouve le ravito (de l'eau uniquement, rien à manger à part au bar payant).

Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron

L'arrivée des apprentis Dothraki ;)

Et de quelques équipes avec de beaux déguisements ! (les jaunes c'est l'équipe papuche avec le signe de la Gru compagnie)

Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron
Castle Race ou la prise de la citadelle du château d'Oléron

Voilà j'ai oublié surement des passages, comme passer sous une grille dans un ruisseau plein de vase, ou mélanger un peu leur ordre, les photos etc. Mais ça passe tellement vite (et j'ai tellement une super mémoire ...) Enfin vous pouvez retrouver toutes les photos sur picasa en suivant le lien ci-dessous ...

On a eu une grosse pensée pour notre 2ème Catherine de la team qui n'a pas pu participer cette année, alors il faudra qu'on revienne !!!

Lire la suite

Ma plus longue course au Raidillon du Val d'Autize le 31 mai 2015

9 Juin 2015 , Rédigé par Valérie Publié dans #cap

Introduction : J'ai retrouvé cet article dans mes brouillons ... il était temps de le publier ...

La barre des 21,1 km est dépassée à Faye Sur Ardin. Pour la fête des mères, mon premier cadeau de la part de mes enfants : leur grasse matinée. Heureusement mon réveil a sonné pour me remplir le ventre 2h avant le départ. Pas question de partir le ventre vide pour 23km en trail.

Départ avec un petit groupe de 118 coureurs et déjà un bouchon pour traverser le premier pont. J'ai retrouvé mes collègues Sébastien (lonnnnng traileur), Angélique (copine de coaching pour la sarabande) et Christine qui se dégourdit les jambes avec une amie :) Tout le monde est en forme s'est partie ! Mais 2 ou 3 km après le départ, je tente une esquive de ronce dans le visage et c'est la chute. Mon pied glisse sur le chemin boueux et creusé, et bim le genoux sur un caillou ... bon pas trop de mal, ça saigne mais je continue.

Les premières difficultés arrivent avec de belles côtes, je tente tout en course pour l'instant. Au 10 km j'envoie un sms à mon mari resté à la maison avec les enfants. Il m'encourage "le plus dur est fait ! maintenant profite du paysage !" Oui j'y compte bien ;) Dans ma tête, je peux faire la course entre 2h30 et 3h en fonction des difficultés. Mais on attaque le dur, et des côtes qui ressemblent plus à des murs ! Je ne sais pas comment on fait pour courir là dessus ! J'ai encore du boulot pour mon entraînement en côtes...

Ma plus longue course au Raidillon du Val d'Autize le 31 mai 2015
Ma plus longue course au Raidillon du Val d'Autize le 31 mai 2015

On m'accueille au ravitaillement avec de l'eau pour nettoyer un peu ma plaie, mais je crois que le mal est fait ... ça attendra l'arrivée maintenant ! un peu de sucre et ça repart, j'ai ma réserve d'eau sur le dos de toute façon.

Les descentes sont très raides et assez techniques, le sol est sec et poussiéreux, donc glissant. On trouve également des chemins pleins de gros cailloux assez difficile d'y courir sans se tordre la cheville. Mais ce qui m'a impressionné le plus, c'est les creux dans les chemins, le chemin n'est pas plat, mais creusé sûrement par des eaux qui ont ruisselées par ici et suivi le chemin. C'est difficile de courir sur le chemin alors je descend et cours en bas c'est plus pratique ;)

Les dernières côtes sont de plus en plus dur, donc je prend mon temps et je me rattrape dans les descentes. Un long passage en forêt super agréable en fin de course (enfin dans la deuxième moitié), par contre j'étais un peu seule dans ce coin là. Ouf je ne me suis pas perdue ! le balisage était correct ;)

Ma plus longue course au Raidillon du Val d'Autize le 31 mai 2015

La dernière côte avant l'arrivée m'achève, je n'ai pas vraiment la force de repartir même si je vois les minutes défiler et le "moins de 3h" également ... mais cette côte n'en finie pas ! je repars quand même, je ne vais pas arriver en marchant !! Je boucle donc avec un grand sourire, soulagée de retrouver la ligne d'arrivée, ces 23,29 km (pour être précise) avec seulement 3 coureuses derrière moi.

Les secours ont nettoyé mon genou, et après avoir repris quelques forces, je rentre retrouver ma petite famille ;) et un repos bien mérité l'après midi !

Ah oui j'oubliais mon temps : 3h et 31 secondes :) j'ai traîné quoi ... c'est pas grave je me rattraperai la prochaine fois !

Ma plus longue course au Raidillon du Val d'Autize le 31 mai 2015
Ma plus longue course au Raidillon du Val d'Autize le 31 mai 2015
Lire la suite