Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog

Je suis marathonienne

4 Décembre 2016 , Rédigé par Valérie Publié dans #cap

Désolée de vous spoiler la fin, mais je crois que je l'ai assez répété déjà :) Voilà un compte-rendu de mon premier marathon, j'ai pris le temps pour ne rien oublier.

Avant l'été j'ai décidé de m'inscrire à un marathon. Il était temps d'affronter la distance mythique et d'allonger les distances encore plus, pour voir si mon corps pouvait tenir, si je pouvais tenir.
Entre Jarnac et La Rochelle j'ai suivi les conseils avisés de mes amis de l'AMCF, et j'ai choisi LR, plus plat, plus près des amis et de la famille et sur un terrain connu. La lecture d'un article dans Jogging pour elles, a fini de me convaincre (oui je crois aux signes !), quand la rédactrice commence à parler du marathon de La Rochelle en exemple des courses à ne pas choisir si on n'aime pas le froid ... et moi j'aime bien le froid :)

Pour la prépa, je choisis un plan tout fait, que j'adapte en fonction du temps de course que je pense pouvoir tenir, pour avoir des sorties différentes le plus souvent possible, et pour avoir les sorties que j'aime (la pyramide par exemple). Avec 2 semaines de repos incluses dans le plan. Et dernier conseil de l'ostéo que je mets dans un coin de ma tête : après le marathon 1 semaine de repos !

15 semaines de préparation, un trail nocturne, un semi marathon et un 10km, une pharyngite, puis des tonnes de conseils glanés ici et là sur la nutrition et enfin le grand jour arrive...

Dopée au magnésium (St Yorre et spiruline toute la dernière semaine), aux vitamines, aux sucres lents (pâtes, riz, polenta, poulet et poisson pour la dernière semaine) me voilà fin prête. Le départ de la course est à 9h donc debout 6h pour le petit déjeuner : thé, craquotte au beurre et ... des pâtes :)

Avant le départ
Avant le départ

Avant le départ

C'est parti, la météo n'a pas menti et le temps annoncé est au beau fixe, on part avec Julien pour LR décidés à trouver une place pas trop loin du centre, c'est chose faite ! (Quelques participations aux filles de La Rochelle, ça sert !). Un dernier tour aux toilettes et je rejoins la ligne devant l'Encan. Je suis entourée de duo, ils ne vont courir "qu'un" semi et me souhaitent bon courage :) Il fait beau mais froid, 30min dans le sas, serrés les uns contre les autres on se réchauffe ! Allez cette fois c'est parti, la musique nous accompagne sur le départ, et les encouragements du public, c'est de la folie ce monde ! Enfin on y est ! Une ambiance de dingue pour ce premier passage sur le port de La Rochelle. J'ai sur moi la réserve d'eau, du pain d'épices, 3 gels et 2 pâtes de fruits (au coing faites par ma maman !) pour la fin et la faim :)

Les encouragements de RUC et mes parents
Les encouragements de RUC et mes parents
Les encouragements de RUC et mes parents

Les encouragements de RUC et mes parents

Je vois Julien un peu partout sur la course, et ça booste vraiment. Mes parents, les amis, les Catherine(s), JC, et des collègues retrouvés soit sur la course soit parmi les supporters, ça fait du bien d'avoir ce monde qui m'encourage ! Les premiers km, je les gère tranquillement, je ne me presse pas pour prendre le rythme de 10km/h, je profite de la foule, de l'ambiance. Sur les 10 premiers km, c'est l'échauffement, mes jambes sont un peu raides, je me dis que c'est le froid qui doit faire ça, et je ne m'inquiète pas ... toute façon ce serait trop tôt (ou trop tard !) pour se poser des questions !!

Au bout des 10 premiers km je commence à manger un peu de pain d'épice, et ensuite tous les 5 km, soit des morceaux de bananes au ravitaillement, soit du pain d'épice. Un peu avant la fin du premier semi, je rattrape 2 jeunes filles qui étaient à côté de moi dans le sas de départ, 2 duo, elles gèrent bien la fin mais ça tire quand même un peu, finalement je garde mon rythme et je pars devant en me disant .... "d'habitude c'est bientôt la fin pour moi, je m'arrête au semi, mais là ... il faut refaire encore cette distance !!!".

Je suis marathonienne
Je suis marathonienne
Je suis marathonienne

Plusieurs fois pendant la course, je me dis "j'y suis, ça y est, ça passe !" et je souris bêtement toute seule. Un peu d'émotion me monte dans la gorge, mais je me retiens je me secoue et me dis "non ! les larmes ce sera uniquement après la ligne d'arrivée ! on faiblit pas !". Après je pense à Aurélie (qui se reconnaîtra), je ne penserai pas au boulot, ça non ! mais je pense à elle et je vais tout défoncer !!!

J'essaie d'être à l'écoute de mon corps, un peu de mal à la tête avec le soleil qui cogne et peut-être mon bandeau qui me serre un peu la tête, donc hop, je l'enlève, toute façon il ne fait pas froid et il est déjà bien trempé ;) Je bois bien sûr aussi, quelques gorgées toutes les 20min, je crois même un peu plus vers la fin.

A l'arrivée au port, on entend les commentaires des suiveurs de la tête de course, en moto. On a juste l'impression d'être sur le tour de France ! c'est énorme, je n'en perds pas une miette :)

Avant d'aller aux minimes (si mes souvenirs sont bons) je croise Catherine qui court une petite distance avec moi. Sa présence me booste aussi, on papote un peu comme dans nos petites sorties ;) Et JC nous canarde de photos ! très belles d'ailleurs ;)

Les photos de JC
Les photos de JC
Les photos de JC
Les photos de JC

Les photos de JC

Avant la fin du semi, je me fais doubler par le premier, il va finir le marathon en même temps que je finis mon premier semi :) Et c'est son premier marathon... encore une fois grâce aux commentaires dans les micros, on peut participer à l'arrivée de la course, c'est top !

Après le passage au semi, je discute avec une Florence (on la voit en rose sur les photos ci-dessus), qui fait également son premier marathon. Un second relai de duo nous dit qu'on a une bonne allure et on reste un peu ensemble avant de le perdre. Nous passons quelques choses comme 18 km ensemble à parler de tout et de rien, de course à pied, d'autres sports, de notre vie de maman ... Sur les 10 derniers km, j'ai les jambes qui tirent pas mal, mais elle me dit "c'est tout dans la tête", me parle de son cours de Yoga et de ce qu'elle y apprend. Dès qu'elle me demande si ça va, comment je suis, c'est tout juste si elle me laisse répondre en me disant c'est tout dans la tête ! alors oui, je fais abstraction de mes jambes qui courent toujours sans trop savoir ce qu'elles font, des briques qui me servent de pieds, et je continue. On double pas mal de gens, on taquine les gars qui marchent et papotent presque plus que nous :) Je tape pas mal d'épaules des personnes qui marchent ou s'arrêtent.

 

Je suis marathonienne

Le dernier tour dans les minimes est un peu dur et je vais perdre Florence à ce moment là, je la laisse partir devant, et je garde mon rythme. Je me doutais qu'elle en avait encore sous la semelle et je lui avais déjà dit plusieurs fois de ne pas m'attendre :) Donc voilà je continue mon bonhomme de chemin, toutes ces routes je les ai pris tant de fois quand j'habitais à La Rochelle, en vélo, en roller, à pied, en bus, ça fait du bien de les reprendre ! de revoir le parc de la Porte Royale, que de souvenirs... Avant de sortir des minimes, je tape l'épaule d'un jeune barbu qui marchait et je vois dans son ombre qu'il repart alors je l'encourage et le félicite. Il s'est accroché, et on a discuté un peu, et à mon tour, je lui ai dis que c'était tout dans la tête :) , l'arrivée n'était pas loin ! et nous sommes allés jusqu'au bout tous les deux.

Bon maintenant forcément, je peux plus m'arrêter ... je peux pas taper des épaules, entraîner les gens et finalement dire "j'en peux plus, je m'arrête un peu, allez y !" donc y a plus qu'à s'accrocher ... mais dis donc à la sortie des minimes, on se dit qu'il est loin le port !!! et à l'entrée dans le port .... c'est loin la place St Jean d'Acre !!! bon allez on lâche pas, il est temps d'avaler les pâtes de fruits de maman .... Je repense aux plats qu'elle a préparés pour le midi, et qu'elle m'a montrés pour me donner l'eau à la bouche .... c'est ça aussi les encouragements !! c'est la carotte qui nous attend au bout de tous ces efforts :)

ça pique un peu ces derniers mètres !!
ça pique un peu ces derniers mètres !!
ça pique un peu ces derniers mètres !!

ça pique un peu ces derniers mètres !!

Le passage au dernier km est fait, on lâche rien, je retrouve Cath qui m'accompagne dans les derniers 500m c'est que du bonheur, ce monde, ces encouragements, j'arrive à accélérer pour finir en beauté comme j'aime le faire ! c'est tout bon !! j'ai fini mon premier marathon dans un temps plus qu'honorable à mon avis et un rythme bien gardé. Les conditions étaient idéales, beau temps, pas trop chaud pas trop frais, un peu de vent, mais j'ai suivi les conseils de mon président de l'AMCF en me cachant derrière les groupes ou les grands coureurs. Finalement je n'ai pas vu de mur comme on en parle souvent sur les marathons. Tout était réuni pour atteindre mon objectif.

Alors des larmes à l'arrivée ? non même pas, trop de bonheur et de joie ! vous allez dire que j'en fais trop, oui peut-être ... mais j'avais mal aux joues d'avoir souri toute cette course ! trop heureuse ! par contre le ptit jeune barbu m'est tombé dans les bras et s'est mis à pleurer :)

Que de souvenirs sur cette course :) et moi qui disait que je ne ferai jamais de marathon ... alors d'autres marathons ? je ne sais pas, mais du long ça oui ! puisque mon corps a plutôt bien encaissé, pas de bobos, des courbatures quelques jours mais bien passées, alors ... faudra remettre ça ! mais surement en trail :)

La photo finish avec Greg qui m'a bien aidé pendant les entraînements et qui est arrivé un ptit quart d'heure avant moi !

la belle médaille !! la prochaine on la fait avec toi Cath !!
la belle médaille !! la prochaine on la fait avec toi Cath !!

la belle médaille !! la prochaine on la fait avec toi Cath !!

Partager cet article

Commenter cet article

nicole bonnemains 05/12/2016 10:11

bravo valérie, nous sommes très fière de toi, bisous de nous deux à vous quatre , continue comme ça

Valérie 05/12/2016 10:39

Merci Marraine ;)